787 chemin Principal, Grosse-Ile, QC G4T 6B5

Un mot de la directrice générale

Les défis auxquels nous sommes confrontés en tant que communauté linguistique minoritaire sont complexes. Dans une province francophone, sur une île francophone, avec une population de moins de 1 000 habitants, la communauté anglophone des Îles-de-la-Madeleine doit faire face à une variété de difficultés. Depuis 1987, le Council for Anglophone Magdalen Islanders travaille pour le bien-être de notre communauté anglophone.

 

Le CAMI a ciblé spécifiquement les jeunes, qui représentent l’avenir de la communauté, en mettant en place des mesures d’employabilité pour retenir les jeunes dans la région et en augmentant leur capacité linguistique pour élargir les possibilités d’emplois. Le CAMI a également beaucoup investi dans le développement du tourisme afin de contribuer à la croissance économique de la communauté. En augmentant les attractions locales et en offrant des services en anglais et en français, CAMI contribue à augmenter le nombre de visiteurs aux Îles. Garantir l’accès aux services sociaux et de santé et aux transports, ainsi que répondre aux besoins sociaux, sont également des objectifs clés. Enfin, en réponse au vieillissement de la population, le CAMI contribue à fournir les services nécessaires pour aider la population plus âgée.

 

La communauté d’expression anglaise des Îles-de-la-Madeleine est une communauté riche en histoire et en culture. C’est un privilège pour moi de m’impliquer dans sa préservation et son bien-être. En tant que directrice générale du CAMI, j’ai l’honneur de fournir des services à la communauté. Je sais que dans les années à venir, nous devrons faire face à de nouveaux obstacles, mais j’aiderai le CAMI et mes concitoyen×ne×s insulaires à les surmonter. Nous continuerons à grandir, pour mieux comprendre notre communauté, nos besoins et nos préoccupations, et nous travaillerons pour assurer une communauté forte et engagée qui s’épanouira aux côtés de nos voisin×e×s pour des générations à venir.

 

Bien à vous,

 

Helena Burke

Un mot de la directrice générale

Les défis auxquels nous sommes confrontés en tant que communauté linguistique minoritaire sont complexes. Dans une province francophone, sur une île francophone, avec une population de moins de 1 000 habitants, la communauté anglophone des Îles-de-la-Madeleine doit faire face à une variété de difficultés. Depuis 1987, le Council for Anglophone Magdalen Islanders travaille pour le bien-être de notre communauté anglophone.

 

Le CAMI a ciblé spécifiquement les jeunes, qui représentent l’avenir de la communauté, en mettant en place des mesures d’employabilité pour retenir les jeunes dans la région et en augmentant leur capacité linguistique pour élargir les possibilités d’emplois. Le CAMI a également beaucoup investi dans le développement du tourisme afin de contribuer à la croissance économique de la communauté. En augmentant les attractions locales et en offrant des services en anglais et en français, CAMI contribue à augmenter le nombre de visiteurs aux Îles. Garantir l’accès aux services sociaux et de santé et aux transports, ainsi que répondre aux besoins sociaux, sont également des objectifs clés. Enfin, en réponse au vieillissement de la population, le CAMI contribue à fournir les services nécessaires pour aider la population plus âgée.

 

La communauté d’expression anglaise des Îles-de-la-Madeleine est une communauté riche en histoire et en culture. C’est un privilège pour moi de m’impliquer dans sa préservation et son bien-être. En tant que directrice générale du CAMI, j’ai l’honneur de fournir des services à la communauté. Je sais que dans les années à venir, nous devrons faire face à de nouveaux obstacles, mais j’aiderai le CAMI et mes concitoyen×ne×s insulaires à les surmonter. Nous continuerons à grandir, pour mieux comprendre notre communauté, nos besoins et nos préoccupations, et nous travaillerons pour assurer une communauté forte et engagée qui s’épanouira aux côtés de nos voisin×e×s pour des générations à venir.

 

Bien à vous,

 

Helena Burke